Autrement

Regarder les choses autrement

Autrement

De la lumière…

Il faut du temps, de la lumière, pour avancer et comprendre ce qui ne nous est pas dit. Pour voir les choses autrement.

Nous avons acheté des jouets en plastique pour nos enfants et les enfants des autres.

Sans se poser de question, juste parce que c’est simple, facile, rapide et que tout le monde fait comme ça.

Nous avons vu beaucoup d’enfants mâchouiller des girafes et autres jouets dits d’éveil, sans imaginer les substances dangereuses migrer dans leur corps de bébé.

Nous avons senti l’odeur de vanille de certaines poupées sans penser qu’elle ne servait qu’à  masquer l’odeur âcre des toxiques phtalates.

C’est normal, c’est la voie toute tracée. Nous l’avons fait, sans savoir, en toute bonne foi.

Oui, il faut du temps, de la lumière pour avancer et comprendre ce qui ne nous est pas dit.

Du temps…

Du temps pour se dire : « Pourquoi j’achète un jouet en plastique, fabriqué en Chine dans des conditions que je ne connais pas, avec des composants toxiques pour ceux qui fabriquent le jouet et toxiques pour l’enfant à qui je l’offre ? »

Du temps pour accepter de fonctionner différemment.

Du temps pour préférer faire de ses mains un jouet pour son enfant plutôt que de lui acheter dix jouets de Chine, formatés, impersonnels.

Du temps pour se rendre compte de la possibilité de voir les choses autrement.

Pique et Colegram, ce sont des kits à créer, des fournitures…

C’est aussi un vœu, une aspiration: vous aider à voir autrement. Vous proposer une alternative au mode classique de consommation, une démarche plus impliquée, plus durable.

Alors, après ce chemin plus ou moins long qui nous mène à voir autrement, il y aura…

…Du temps pour profiter de la grande satisfaction d’offrir à l’enfant, l’adulte, l’ami, des objets faits main, sans danger, sources de connivence et de partage.

Partager cette publication


X