Stage poupées Waldorf – printemps 2017

Stage poupées Waldorf des 20 et 21 mai 2017

Stage poupées Waldorf – printemps 2017

Un week-end stage poupées Waldorf !

Le week-end dernier, c’était un week-end 100% poupées! Le stage poupées Waldorf – printemps 2017.

Cécile et Marie-Christine étaient au rendez-vous pour 2 jours à apprendre les techniques des poupées Waldorf. Des heures pour découvrir, comprendre, questionner, et surtout réaliser sa poupée! Des heures aussi pour échanger, rire et partager…

Le samedi après-midi a démarré par un choix à faire! Quelle poupée réaliser? Cécile a choisi le kit Passiflore et Marie Christine, le kit Bergamote. Après avoir choisi les couleurs de peau et de cheveux, nous avons pu commencer à “travailler” en réalisant les têtes de nos poupées. Commencer par faire la sous-tête, cette étape bien particulière aux poupées Waldorf pour donner du relief au visage. Puis recouvrir de jersey, faire les finitions. Après ces moments demandant un peu de concentration, nous avons cousu le corps de la poupée, à la main, à petits points, tranquillement…

Le dimanche matin, nous avons finalisé le corps: rembourrage, coutures, pieds, mains et assemblage tête/corps. Les poupées prenaient bien forme!

Le dimanche après-midi, nous avons brodé les yeux et la bouche de nos poupées, en prenant le temps pour en être satisfaites. Il restait à confectionner les cheveux. Cécile et Marie-Christine ont choisi, toutes les deux, de réaliser des cheveux longs fixés sur un bonnet tricoté. Nous avons donc sorti les aiguilles à tricoter pour changer un peu de la couture! Le bonnet fini, il était temps de commencer à poser les mèches, travail long mais pas fastidieux, étape ultime de la confection où, pas à pas, on sent qu’elle est bientôt totalement là…

Créer de ses mains et se ressourcer

En participant au stage poupées Waldorf, Cécile et Marie-Christine se sont un peu déconnectées de leur quotidien. Elles ont certainement un peu oublié de penser à toutes les préoccupations passées et à venir.  Même si l’esprit s’échappait régulièrement, il était, la plupart du temps, occupé à faire naitre cette poupée. Elles étaient tout à fait présentes, ici et maintenant, à coudre une poupée. Tout à fait là, en pleine conscience. Et elles m’ont semblé heureuses.

Ainsi, elles sont rentrées chez elles, chacune avec sa poupée. Et j’ai cru comprendre que ce ne serait pas la dernière…

 

Partager cette publication


X